大道不孤,行于疾风劲草
——李健大使在“后疫情时代的国际关系与中布合作:前景与挑战”研讨会上的主旨讲话
2020/09/23
 

 

 

尊敬的国民议会议长代表、议会外委会主席瓦塔拉先生,

尊敬的数字经济发展和邮政部长法蒂玛塔·瓦塔拉女士,

尊敬的总统府办公厅主任扎格雷博士,

各位嘉宾,

女士们,先生们,朋友们:

 

新冠肺炎疫情是全人类的一次灾难,中国人民和世界各国人民一样都为此付出了巨大的牺牲。在以习近平同志为核心的党中央坚强领导下,中国人民取得抗击新冠肺炎疫情斗争重大战略成果,中国经济浴火重生,在经历过第一季度GDP同比下降6.8%后于第二季度逆势增长3.2%,成为疫情发生以来第一个恢复增长的主要经济体。

今天,使馆同布总统府经济社会政策研究中心就“后疫情时代的国际关系与中布合作:前景与挑战”为主题召开专题研讨会,在与大家分享中国在抗疫和疫后重建中积累的丰富经验的同时,探讨当下国际局势对布基纳法索等非洲国家和发展中国家有何影响,为更好推进中布关系发展、不断巩固双边各领域务实合作出谋划策。

各位嘉宾,

中国外交一贯践行人类命运共同体理念。这次疫情也让越来越多的人认识到,面对全人类共同的挑战,唯有团结合作才能共渡难关。我相信全人类在战胜新冠肺炎疫情后会变得更加强大,这是人类历史一次次与大灾大难抗争后不断向前迈进的规律。中方愿与布方和国际社会一道,为构建疫情后更加公平、正义的新型国际关系共同努力,为此我们倡议:

一、坚持包容开放、命运与共

疫情不是牢笼,没有一个国家可以变成自我封闭的孤岛。中布两国人民携手抗疫已经成为中非卫生健康公共体的典范。布国出现疫情后,中国是首个迅速响应布方请求、不遗余力帮助布国人民抗击疫情的国家,毫无保留地向布方分享中国抗疫的成功经验。中方向布方各部门捐赠超过107万只口罩、1万件防护服、114台呼吸机、52台制氧机、1200只额温枪、21000盒检测试剂和不计其数的手套、鞋套、护目镜、面屏等防护用品。中方在药物和疫苗研发、疫情长效防控和恢复经济社会发展等方面已经积累了丰富的经验,我们愿与布方加强沟通协调,交流探讨相关领域合作,为早日彻底战胜疫情发挥积极作用。

疫情阻挡不了中布两国人民共谋发展的脚步。布政府根据专业评估做出博博—迪乌拉索医院重新选址的决定,中方将于近日组织地勘团队来布考察,开展新址可行性研究、调整设计方案等工作。双方将共同努力,争取项目早开工、民众早受益。双方已就智慧布基纳法索项目签署政府间框架协议,将在布全国铺设2200公里的光纤网络。援布医疗队、农技专家组、小米专家组和职业教育专家组有序开展工作,在相关种植示范区,水稻和小米单产达到5.8吨和3吨每公顷,在现有产量的基础上增长数倍,下一步将争取尽快在全国推广。前不久我与农业部长韦德拉奥戈共同出席中布谷子联合研究中心揭牌仪式,给布国农业发展带来最先进的技术和设备,努力帮助布实现粮食自给。中方还将通过双边和G5等渠道支持布加强自身安全能力建设,在物资装备、人员培训等领域提供有力支持,为地区和平稳定贡献积极力量。

二、坚决摈弃偏见、尊重科学

病毒不分国界和种族,是人类共同的敌人,拯救更多生命是我们此刻最紧迫需要解决的问题。然而不幸的是,一些国家执意在这个时候挑起矛盾、以邻为壑,不惜破坏了国际社会团结抗疫的大局。这对人类早日战胜疫情没有任何帮助。

不论何时,中方坚定维护以联合国为核心的国际体系,坚定维护以国际法为基础的国际秩序,坚定支持世界卫生组织在协调推进全球抗疫合作上发挥重要作用,坚决捍卫多边主义。中方在自身疫情防控面临巨大压力的情况下,尽己所能为国际社会提供援助,宣布向世界卫生组织提供两批共5000万美元现汇援助,向32个国家派出34支医疗专家组,向150个国家和4个国际组织提供283批抗疫援助,向200多个国家和地区提供和出口防疫物资。从315日至96日,我国总计出口口罩1515亿只、防护服14亿件、护目镜2.3亿个、呼吸机20.9万台、检测试剂盒4.7亿人份、红外测温仪8014万件,有力支持了全球疫情防控。我们的目的其实非常简单、明确,就是要尽可能挽救更多人的生命,共建人类卫生健康共同体。

三、坚定面向未来、把握机遇

疫情下谋发展,需要的是定力、创新和远见。在中国,疫情正在改变人们的生活方式,也给产业革新带来新的动力。数字经济、远程医疗等产业发展势头强劲,加速5G、人工智能等概念和技术广泛应用,带来新一轮的创业浪潮和投资风口。如今,人们足不出户就能实现上学、上班甚至买菜、就医,新技术从成熟到应用的周期在不断缩短,也让我们看到中国的发展日新月异。习近平主席多次强调,中国开放的大门不会关闭,只会越开越大。在过去14年里,中国对世界经济增长贡献率始终保持世界第一,是推动世界经济发展最重要的发动机。中国经济走出疫情阴霾、中国的市场和新兴技术将继续给世界发展带来红利。

布基纳法索有着丰富的高质量劳动力、充足的耕地和广阔的发展空间,布国人民的勤劳、团结和自力更生让这个古老民族生生不息。最重要的是,我在来布两年多的时间里感受到,来自各行各业的布国劳动者、特别是青年人对国家发展满怀希望,脚踏实地把日子越过越好。中布合作的战略性,在于中国是布实现真正独立自主的可靠伙伴;中布合作的潜力,在于把布国发展的潜在优势转化为未来发展的持续动力;中布合作的前景,就是把这一代人的希望变成现实,让我们的付出终有收获。我们欢迎和支持布基纳法索搭上中国发展的快车,加速自身发展,甚至实现弯道超车,为疫情下、疫情后的地区和世界发展注入信心。

各位嘉宾,

我对全人类必将战胜疫情充满信心,也对双边关系的前景充满信心。中布合作刚刚起步两年,我们还需要通过各种平台、各种渠道开展各种形式的交流,努力追回失去的24年光阴,不断加强两国互信和两国人民的彼此了解,让中布合作切切实实助力两国发展、造福两国人民。

我十分期待大家的精彩发言,我的同事将分别代表使馆在接下来的三个主题研讨中发言,大家可以向他们提问。此外,我们随时欢迎大家在会后通过书信或在使馆“脸谱”主页留言等方式继续为推动双边关系发展建言献策。

最后,预祝今天的研讨会取得圆满成功。谢谢。

 

 

Discours de S.E.M. LI Jian, Ambassadeur de Chine à la conférence publique sur les Relations internationales et la coopération sino-burkinabè post-pandémique : défis et perspectives

Vendredi 18 septembre 2020

 

Honorable député Lassina OUATTARA, Représentant du Président de l’Assemblée nationale,

Mme Hadja Fatimata OUEDRAOGO, Ministre du Développement de l'Économie numérique et des postes,

Dr Seydou Zagré, Directeur de Cabinet de la Présidence du Faso,

Pr Daniel KABORE, Directeur exécutif du Centre d’analyse des politiques économiques et sociales

Chers invités,

Mesdames et messieurs, chers amis,

L’épidémie de Covid-19 est une catastrophe pour toute l’humanité. Face à cette épreuve commune, le peuple chinois, le peuple burkinabè et tous les autres peuples du monde ont réagi et lutté avec beaucoup de courage et de sacrifice. Au cours des neufs derniers mois, le peuple chinois a obtenu des résultats stratégiques importants dans la lutte contre la Covid-19. L’économie chinoise est revenue au vert, avec une croissance de 3,2 % au deuxième trimestre de cette année, après une baisse du PIB de 6,8 % au premier trimestre par rapport à l’année précédente. La Chine est devenue ainsi la première grande économie à renouer avec la croissance depuis l’avènement de l’épidémie.

La Conférence Publique d’aujourd’hui dont le thème s’articule autour des « Relations internationales et la coopération sino-burkinabè post-pandémique : défis et perspectives » avec plusieurs sous thèmes est une initiative commune de l’Ambassade et du Centre d’analyse des politiques économiques et sociales (CAPES). Elle permettra de partager l’expérience de la Chine dans la lutte contre le virus et dans la relance économique sous un contexte post-pandémies. Ce sera le lieu d’aborder la situation internationale actuelle et son impact sur les pays africains comme le Burkina Faso et d’autres pays en voie de développement.  Cela a pour objectif d’approfondir les réflexions permettant de promouvoir le développement des relations sino-burkinabè et de consolider la coopération dans tous les domaines.

Chers invités,

La diplomatie chinoise pratique et poursuit toujours la philosophie d’une communauté de destin pour l’humanité. Cette épidémie a permis à plus d’un de réaliser que, face aux défis communs du monde, seule la solidarité et la coopération peuvent nous aider à surmonter les difficultés. Je suis confiant que l’humanité toute entière sera plus forte et unie après avoir vaincu la Covid-19 parce que la loi de la nature est telle que l’Homme sort toujours grandi des nombreuses catastrophes auxquelles il surmonte. De ce point de vue, la Chine entend travailler main dans la main avec le Burkina Faso et la communauté internationale pour construire un monde après-épidémie plus équitable, juste et solidaire. Pour cela, nous faisons les trois propositions suivantes :

Première proposition : maintenir une ouverture inclusive et forger le destin commun. L’épidémie n’est pas une cage d’oiseau et aucun pays ne peut se renfermer pour devenir une île isolée. L’histoire de coopération dans la lutte contre la Covid-19 est déjà devenue un exemple pour la communauté de santé publique sino-africaine. Après l’apparition du premier cas confirmé au Burkina Faso, la Chine a été le premier pays à répondre rapidement et favorablement à la demande de soutien des autorités burkinabè et n’a ménagé aucun effort pour aider le peuple burkinabè à mener une lutte efficace contre la maladie. De plus, les expériences réussies en Chine ont été partagées sans réserve avec la partie burkinabè. Jusqu’à ce jour, des dons chinois de plus de 1,07 million de masques, 10 000 combinaisons de protection, 114 respirateurs, 52 générateurs d’oxygène, 1 200 thermos flashs, 21 000 boîtes de réactifs de détection et un nombre incalculable de gants, de couvertures-chaussures, de lunettes de protection, de visières et d’autres équipements de protection sont déjà arrivés au Burkina Faso. La Chine possède une grande expérience dans la recherche et le développement de médicaments et de vaccins, dans la prévention et le contrôle à long terme de l’épidémie et dans le rétablissement du développement économique et social. Nous sommes prêts à renforcer la communication et la collaboration avec la partie burkinabè dans les domaines concernés afin de jouer un rôle encore plus actif pour rapprocher le jour de la victoire dans cette bataille sans fumée.

Deuxième proposition : rejeter les préjugés et défendre le multilatéralisme. Le virus ne connaît ni de frontières, ni de races. C’est l’ennemi commun de l’humanité, et sauver plus de vies doit être la préoccupation la plus urgente en ce moment. Malheureusement, certains pays ont opté pour des politiques basées sur l’égoïsme et se sont obstinés à provoquer des contradictions au point de compromettre la solidarité internationale dans la lutte contre l’épidémie. La Chine défend toujours fermement le multilatéralisme et l’ordre mondial fondé sur le droit international. Elle soutient fermement le rôle important joué par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans la coordination des luttes contre les épidémies. Malgré toutes ses difficultés, la Chine s’est évertuée à apporter son assistance à la communauté internationale pour sauver plus des vies. Elle a fait des dons d’urgence de 50 millions de dollars à l’OMS ; envoyé 34 équipes d’experts médicaux à 32 pays différents ; porté assistance à plus de 150 pays et 4 organisations internationales en par l’envoie de 283 lots de matériels. Du 15 mars au 6 septembre, la Chine a exporté 151,5 milliards de masques, 1,4 milliard de combinaisons de protection, 230 millions de lunettes de protection, 209 000 respirateurs, 470 millions de kits de test et 80,14 millions de thermomètres infrarouges, appuyant ainsi fortement la prévention et le contrôle de l’épidémie dans le monde.  L’objectif est simple et clair : sauver autant de vies que possibles et bâtir ensemble une communauté humanitaire de santé publique.

Troisième proposition : regarder en avant et saisir les opportunités. Rechercher le développement en cette période s’avère difficile mais possible. Cela requiert de la détermination, de l’innovation et une vision portée vers l’avenir. En Chine, l’épidémie a transformé le mode de vie et a donné un nouvel élan à l’innovation technologique et industrielle. Des secteurs tels que l’économie numérique et la télémédecine ont ainsi connu une forte croissance et ont accéléré l’utilisation généralisée de concepts et de technologies tels que la 5G et l’intelligence artificielle, ce qui a entrainé par la même occasion l’émergence d’une nouvelle vague d’entreprises et d’investissements.

Le président Xi Jinping a souligné à plusieurs reprises que la porte ouverte par la Chine au monde ne sera jamais fermée, mais s’ouvrira davantage plus grandes. Au cours des 14 dernières années, la Chine est restée le plus grand contributeur de la croissance économique mondiale, ce qui fait d’elle le plus important moteur de promotion de l’économie du monde. Dans le contexte actuel marqué par la pandémie de la Covid-19 et les défis à relever dans le processus de la mondialisation, le redémarrage du « moteur chinois » va certainement injecter de la confiance et un nouvel élan au rétablissement de l’économie mondiale.

L’épidémie ne peut pas empêcher les peuples chinois et burkinabè de poursuivre leur développement.  Beaucoup de projets de coopération dans les domaines d’infrastructure, de santé, d’éducation, d’agriculture, et etc. sont réalisés et nous envisageons de nous engager davantage dans les domaines catalyseurs de développement pour le Burkina Faso. Avec nos esprits communs et nos chemins de développement entrecroisés, il est d’autant plus essentiel qu’on travaille ensemble et avance ensemble.

Le Burkina Faso dispose d’une main-d’œuvre qualifiée abondante, de vastes terres arables ainsi que de grandes opportunités de développement. L’assiduité, la solidarité et la résilience du peuple burkinabé lui ont permis de toujours vaincre d’adversité. J’ai remarqué, surtout au cours des deux dernières années, que les burkinabè de toutes les couches sociales, les jeunes en particulier, nourrissent en eux l’espoir du développement et travaillent sans relâche pour l’amélioration des conditions économiques et sociales. Le potentiel de la coopération sino-burkinabè réside dans la transformation de tous ces éléments en une dynamique durable de croissance. La perspective de la coopération sino-burkinabè consiste à concrétiser les espoirs de cette génération. Nous saluons et encourageons le Burkina Faso à prendre le Trains à Grande Vitesse du développement de la Chine pour accélérer son propre développement. Je suis convaincu que dans cette coopération, nous réussirons à insuffler plus de confiance au monde pendant et après l’épidémie.

Je suis pleinement confiant quant à la victoire de toute l’humanité sur l’épidémie et aux perspectives des relations bilatérales. Mais nous avons encore besoin de mener des échanges sous toutes les formes, sur toutes les plateformes et par tous les canaux pour rattraper les 24 années perdues. Nous renforcerons sans cesse la confiance mutuelle entre les deux pays ainsi que les connaissances réciproques entre les deux peuples, au bénéfice concret de chaque chinois et de chaque burkinabè.

Chers invités,

J’attends avec impatience vos excellents discours. Tout à l’heure, mes collègues de l’Ambassade vont faire des communications au cours des trois panels et je vous invite à poser vos questions et contribuer de cette manière aux réflexions de notre conférence d’aujourd’hui. Par ailleurs, vos suggestions et recommandations pour le développement des relations sino-burkinabè sont toujours les bienvenues, que ce soit par courrier physique ou par message sur la page Facebook de l’Ambassade.

Pour conclure, je souhaite à l'avance beaucoup de résultats objectifs et constructifs aux discussions et plein de succès à cette conférence publique. Merci beaucoup.

 

推荐给朋友:   
全文打印       打印文字稿

中华人民共和国驻布基纳法索大使馆 版权所有