化梦想成力量,变远景为现实
驻布基纳法索大使李健于中布复交2周年之际在使馆“脸谱”主页直播演讲实录(中法文)
2020/05/27
 

 

今天我们迎来中布复交两周年纪念日,很高兴能与大家在这个特殊的日子见面。虽然这次由于新冠肺炎疫情只能通过视频远程连线,但是任何距离都隔挡不了中布两国人民心脉相连、息息相通。

这场灾难突如其来、席卷全球,我首先要向疫情中不幸罹难者及其家属致以哀悼和慰问,并向中布两国和世界各地那些日夜奋战在抗击新冠肺炎一线的医护人员致以崇高敬意。他们是这场人类灾难下守护生命的前线战士,他们的不辞劳苦和牺牲奉献使我们离抗疫取得最终胜利越来越近。

在这样一个特殊的时刻纪念中布复交两周年意义非凡。患难见真情,这次二战以来人类面临的最严重的全球公共卫生危机也是对中布关系铁不铁、中布复交成果硬不硬的一次检验。

在中国抗疫最艰苦的时刻,布基纳法索的兄弟与我们同患难、共进退。许多来自各行各业的布国朋友专程来到使馆,告诉我面对越是大的挑战,布人民与中国人民越是团结一心,我和我的同事深受鼓舞。这份团结和信任也被传递到国内,给中国人民战胜疫情带去更多信心。

中国人民对此铭记在心、知恩图报。布疫情爆发后,中方紧急动员各界力量、筹措各方物资,先后4次派出包机,争分夺秒送来十余吨布方最急需的口罩、防护服、检测试剂等抗疫物资。12名中国抗疫专家驰援万里,在2周的时间里与布国同事分享最全面、最专业的抗疫实战经验。事实证明,中布两国人民只要携起手来,在任何风浪和挑战面前都可以从容不惧。

中布两国同心战役是国际抗疫合作的典范,在中布复交两周年之际更加凸显发展中布关系的历史意义和国际影响。

一是巩固复交势头是民心所望。复交以来,坚持一个中国原则和发展对华关系已经成为布各行各界各党派的广泛共识,因为这符合两国根本利益和两国人民最大福祉。100所小学校舍、中布友谊健身园等民生项目已经陆续完工。中国政府提供的5000多吨粮食援助和100万美元紧急人道主义现汇援助已全部交付,我很高兴得知这批物资在布农业、妇女等部门有力协调下已陆续分发到受恐袭影响的难民和其他脆弱群体当中。两年来连续开展的光明行义诊以百分之百的手术成功率,免费治愈了近400名布白内障患者。中布合作深入基层,普通老百姓直接受惠,得到实实在在的好处。只要是有利于布民众切身福祉、深化两国人民友谊的事情,我们都愿意努力多做、用心做好。

二是加强中布合作促进经济社会发展和国家建设。中布合作的战略性在于增强布自我发展和可持续发展的造血能力,在授人以鱼的同时授人以渔。博博迪乌拉索医院项目是中布复交的标志性无偿援助项目,建成后将成为次区域最高水准的教学医院,我们已经做好相关资金准备,一旦选址确定,我们将全力推进。双方已就智慧布基纳法索项目签署政府间框架协议,将在布全国铺设2200公里的光纤网络。在巴格雷(Bagré)、比图(Bittou)、滕科多戈(Tenkodogo)、加兰戈(Garango)等四个城市建设饮用水供水系统已经进入项目储备库,双方将推进实施。援布医疗队、农技专家组、小米专家组和职业教育专家组有序开展工作,在相关种植示范区,水稻和小米单产达到5.8吨和3吨每公顷,在现有产量的基础上增长数倍,下一步将争取尽快在全国推广,努力帮助布实现粮食自给。两年来超过800名布领域专家赴华参加培训和研修班,上百名布籍学子通过政府奖学金赴华深造,为布未来国家发展和建设创造潜力、带来动力。

三是安全上守望相助为地区和平稳定贡献积极力量。中布复交以来,两国军事安全合作稳步开展,布前任国防部长、现任安全部长先后应邀访华,双方积极开展人员交流与培训项目,其中包括提供物资支持,邀请布方军事学员赴华学习,为布方军队、警察系统举办各类培训班等,分享军事演练以及反恐等领域的经验。中方对布方遭遇的恐怖袭击感同身受,一贯坚定支持布政府反恐、巩固和平和发展经济的努力。前不久,中国与非盟签署协定,中方将向包括布在内的萨赫勒五国集团(G5)提供军事援助。

四是增进两国互信有力维护多边主义和国际正义。中布两国在国际事务中理念相近,在彼此关切的重大问题上始终保持相互支持和密切配合,始终坚定维护国际多边主义和发展中国家共同利益,捍卫国与国平等交往,反对霸权主义和强权政治。作为联合国安理会常任理事国中唯一的发展中国家,中方多次在萨赫勒地区反恐等问题上为布等非洲国家仗义执言,在多个国际组织中支持布方在农业、经济社会等领域相关提案,有力提升了发展中国家整体影响力和话语权。两国在前不久召开的世界卫生大会上都表达了对世界卫生组织和谭德赛总干事的坚定支持。习近平主席在会上宣布两年内提供20亿美元国际援助、建立30个中非对口医院合作机制、加快建设非洲疾控中心总部、中国疫苗研发完成并投入使用后将作为全球公共产品、落实二十国集团暂缓最贫困国家债务偿付倡议等举措。病毒不分国界和种族,是人类共同的敌人。政治操弄只会给病毒以可乘之机,以邻为壑只能被病毒各个击破,无视科学只会让病毒乘虚而入。着眼全人类的共同利益和生存发展,中方致力于构建更加紧密的人类命运共同体。在这一点上,我们与布基纳法索等非洲国家始终相向而行。

今年也是布基纳法索独立60周年,明年还将迎来中国共产党建党100周年。我想要跟所有布国朋友说,要充满信心,相信未来。中布两国有着相似的历史遭遇,上百年来在争取民族独立、领土完整、国家安全、发展和人民幸福的道路上不断求索。中国人民经过不懈努力,在中国共产党的领导下终于找到了一条符合自身实际的发展道路,向所有那些质疑中国、抹黑中国的人们证明,一个非西方国家完全有可能在保持自身独立性、抵御外来干预的基础上实现快速发展。我们对布基纳法索早日实现国家工业化和现代化充满信心,相信在布基纳法索人民的不懈奋斗和在包括中国在内的所有国际伙伴有力支持下,我们一定能把梦想化为力量,把远景变成现实。

革命领袖托马斯·桑卡拉曾说勇于斗争、善于制胜” (Oser lutter, savoir vaincre)。我们为人民谋幸福、为民族谋复兴、为世界谋大同的伟大斗争已经开始。让我们团结起来,为中布人民福祉而战、为两国共同发展而战。胜利必将属于我们!

谢谢。

(图为李健大使讲话后接受媒体采访)

  

NOS RÊVES DEVIENDRONT NOS FORCES

Discours de S.E.M. LI Jian, Ambassadeur de Chine au Burkina Faso à l’occasion du 2e anniversaire du rétablissement des relations diplomatiques sino-burkinabè

Le 26 mai 2020

 

 

Bonsoir chers amis, chers collègues, chers internautes.

 

Aujourd’hui marque le deuxième anniversaire du rétablissement des relations diplomatiques entre la République populaire de Chine et le Burkina Faso. J’ai grand plaisir de pouvoir vous rencontrer à ce jour spécial. Cette année, à cause de la pandémie du Covid-19, je m’adresse à vous en ligne. Mais rien, aucune distance, ne peut empêcher le rapprochement des cœurs de nos deux peuples.

 

Cette pandémie est un désastre qui arrive brusquement et qui sévit dans le monde entier. J’exprime mes sincères condoléances à toutes les victimes et mes profondes consolations à leurs familles et leurs proches. J’adresse mes respects et mon admiration au personnel médical de nos deux pays et partout au monde. Ils ont lutté et continuent de lutter en première ligne, jour et nuit sans relâche, contre le Covid-19. Ce sont nos combattants aux fronts qui sauvent des vies face à cet ennemi commun. Leur abnégation et leur sacrifice nous rapprochent davantage du jour où l’on va proclamer la victoire définitive contre cette maladie.

 

Célébrer l’anniversaire de nos retrouvailles dans cette circonstance porte des significations particulières. On dit souvent que c’est dans le malheur que l’on reconnaît ses vrais amis. Le malheur actuel que nous vivons est la crise sanitaire internationale la plus grave depuis la deuxième guerre mondiale. C’est une épreuve qui examine la fraternité des relations sino-burkinabè et la solidité des acquis de la coopération bilatérale.

 

Au moment où la Chine était en grande difficulté dans cette épreuve, nos amis et nos frères burkinabè ont décidé de rester solidaires avec nous. C’est vous, chers amis, qui êtes venus à l’Ambassade pour nous témoigner et témoigner au peuple chinois de vos soutiens inestimables. Vous nous avez dit que nous sommes des frères d'armes qui luttent dans la même tranchée. Mon équipe et moi avons été profondément encouragés et galvanisés. Cette solidarité et cette confiance ont été relayé chez nous. Elles ont renforcé la conviction du peuple chinois.

 

Pour tous ces gestes de fraternité, nous en sommes éternellement reconnaissants et nous voulons répondre à cette solidarité. Depuis l’apparition de la pandémie au Burkina Faso, la Chine a lancé une mobilisation à tous les niveaux pour apporter des soutiens par tous les moyens. Dans cette course contre la montre, 4 avions spéciaux ont été dépêchés au Burkina Faso, transportant des dizaines de tonnes de matériels composés de masques, de combinaisons, de réactifs pour les tests de dépistage etc. Ce sont des matériels dont le Burkina Faso a le plus besoin dans cette lutte. 12 médecins chinois spécialisés dans la lutte contre le Covid-19 ont travaillé à côté de leurs collègues burkinabè pendant deux semaines. Ils ont partagé avec eux toutes leurs expériences et savoir-faire accumulées pendant des mois de lutte en Chine. Une fois que nos deux peuples s’unissent main dans la main, aucune tempête, aucun défi ne peut nous ébranler.

 

Le soutien réciproque entre nos deux peuples est un cas exemplaire de coopération bilatérale dans la lutte contre le Covid-19. Il souligne encore une fois la portée historique et les répercussions internationales du développement des relations sino-burkinabè.

 

Premièrement, consolider la base de nos relations est un cri de cœur de nos deux peuples. Depuis le renouement de nos liens, le principe d’une seule Chine et le renforcement de la coopération sont devenus un consensus approuvé par tout le monde et tous les partis politiques. Parce que cela correspond aux intérêts fondamentaux et au plus grand bonheur de nos deux peuples. Les travaux du projet de construction de 100 complexes scolaires et celui du parc de fitness à Ouagadougou sont déjà achevés. Le don alimentaire de plus de 5000 tonnes de riz ainsi que l’aide humanitaire d’urgence d’un million de dollars ont déjà été livrés et remis. Je suis très content de savoir qu’avec la coordination efficace des différents départements burkinabè comme le Ministère de l'Agriculture et celui de la Femme, ces aides ont déjà été distribuées aux déplacés internes et à d’autres groupes vulnérables. Le projet « Action de la lumière » a conduit deux équipes de médecins ophtalmologistes chinois au Burkina. Ils ont opéré et guéri gracieusement plus de 400 patients burkinabè atteints de la cataracte, avec un taux de réussite de 100%. En deux ans, la coopération sino-burkinabè s’est enracinée au sein de la société et a directement et concrètement bénéficié à la population. Je réaffirme que nous sommes prêts à faire plus et bien toutes choses qui pourraient améliorer le bien-être de la population burkinabè et approfondir ainsi l’amitié fraternelle de nos deux peuples.

 

Deuxièmement, renforcer la coopération sino-burkinabè rentre dans la promotion du développement socio-économique et la construction d’un futur radieux. Cette coopération est stratégique en ce sens qu’elle vise à créer un développement endogène et durable, c’est-à-dire donner des poissons mais aussi apprendre à pêcher. Le projet de don du CHU de Bobo-Dioulasso est un projet phare depuis la reprise de nos relations. Une fois réalisé, il deviendra le CHU avec le plus haut standard dans la sous-région. Le financement est toujours prêt. Une fois que le site sera défini, nous pourrons faire avancer le projet et l’exécuter dans le plus bref délai. Nous avons déjà signé le protocole d’accord gouvernemental concernant le projet « Smart Burkina Faso », un projet destiné à installer plus de 2200 km de fibre optique au niveau national. Un projet du renforcement du système d’approvisionnement en eau potable à Bagré, à Bittou, à Tenkodogo et à Garango est déjà entré dans la réserve de projets. Les quatre missions techniques que sont les missions chinoises médicales, agricole, de mil et de formation professionnelle ont travaillé durement avec les population locales et obtenu des résultats réjouissants. Dans les zones de démonstration, le rendement de riz et de mil a respectivement atteint 5,8 tonnes à l’hectare et 3 tonnes à l’hectare, soit une multiplication de plusieurs fois par rapport à la production existante. Les spécialistes chinois vont travailler à vulgariser ces techniques de culture, toute chose qui pourrait aider le pays à atteindre l’autosuffisance alimentaire. En 2 ans, plus de 800 spécialistes burkinabè dans tous les domaines et une centaine de boursiers burkinabè se sont rendus en Chine pour des formations ou des études. Je vois en eux des potentiels inépuisables pour le futur développement du pays.

 

Troisièmement, la coopération sino-burkinabè contribue à la paix et à la stabilité régionales. En 2 ans, la coopération militaire et sécuritaire n'a cessé de se poursuivre dans plusieurs domaines dont ceux des équipements militaires, de la formation militaire et des échanges en matière de lutte contre le terrorisme, etc. Récemment, la Chine et l'Union africaine ont signé un accord selon lequel la Chine fournira des dons d’équipements militaires aux pays membre du G5 Sahel, dont le Burkina Faso.

 

Quatrièmement, approfondir la confiance mutuelle entre nos deux pays renforce le multilatéralisme et la défense de la justice internationale. Nos positions et nos intérêts sur la scène internationale sont très proches. Nous nous soutenons toujours mutuellement sur les questions qui nous préoccupent en commun. Nous sommes attachés au principe d’égalité entre pays souverains et nous défendons toujours les intérêts communs des pays en voie de développement en nous opposant à l’hégémonisme et à la politique du plus fort. En tant que seul pays en développement parmi les 5 membres permanents du Conseil de Sécurité des Nations Unies, la Chine se met toujours du côté des pays africains, surtout quand il s’agit des questions telles que la lutte contre le terrorisme et l’opérationnalisation de la force conjointe du G5 Sahel. Plusieurs initiatives proposées par le Burkina Faso dans les instances internationales ont été appuyées par la Chine. Pendant la 73e Assemblée Mondiale de la Santé il y a de cela quelques jours, la Chine et le Burkina Faso, nous avons tous exprimé notre ferme soutien à l’Organisation Mondiale de la Santé et à son Directeur général dans la lutte contre le Covid-19. Pendant l’ouverture de la session, le Président chinois XI Jinping a annoncé une série de mesures pour soutenir notamment les pays africains pendant et après la pandémie. Un aide de 2 milliards de dollars soit plus de 1200 milliards de FCFA, la création de mécanismes de coopération entre des hôpitaux chinois et africains, la construction du CDC africain, l’accessibilité au vaccin chinois contre le Covid-19 une fois disponible, l’initiative du G20 concernant la suspension de la dette, etc. Le virus ne connaît ni de frontière, ni d’ethnie. Il lance un défi à toute l’humanité. La manipulation politique ne profite qu’au virus. Le mépris de la science ne fait que favoriser la diffusion du virus. Attaché à la survie, au développement et aux intérêts suprêmes et communs de l’humanité, la Chine œuvre à contribuer à la construction d’une communauté de destin humanitaire et de santé. Sur ce point, la Chine et l’Afrique sont en train d’avancer dans le même sens.

 

Cette année marque aussi le 60e anniversaire de l’indépendance du Burkina Faso. L’année prochaine marquera le 100e anniversaire de la création du Parti communiste chinois. Je voudrais dire à tous mes amis burkinabè : « Soyez confiants en votre avenir ». La Chine et le Burkina Faso ont parcouru des itinéraires historiques similaires. Nous avons tous lutté pour l’acquisition de l’indépendance, de l’intégralité territoriale, de la sécurité nationale, du développement de nos pays et du bonheur de nos peuples depuis presque 100 ans. Après des efforts inlassables, le peuple chinois, sous le leadership du Parti communiste chinois a enfin trouvé sa propre voie de développement qui correspond à sa propre situation. Il a montré à tous ceux qui attaquent et continuent d’attaquer la Chine, qu’un pays non occidental peut se développer rapidement tout en maintenant son indépendance et en résistant aux ingérences extérieures.

 

Nous sommes convaincus qu’avec la détermination indéfectible du peuple burkinabè, qu’avec tous les partenaires internationaux y compris la Chine, le Burkina Faso peut tout à fait réaliser son chemin d’industrialisation et de modernisation. Nos rêves deviendront nos forces. La perspective se transformera en réalité.

 

Thomas SANKARA a dit « Oser lutter, savoir vaincre ». Notre grande lutte pour le bonheur du peuple, pour la renaissance de la nation et pour l’harmonie du monde a déjà commencé. Unissons-nous pour défendre les intérêts de nos deux peuples et le développement de nos deux pays. La victoire nous appartient!

 

Vive l’amitié.

Vive la paix.

Et bonne santé à tout le monde.

 

Merci.

 

推荐给朋友:   
全文打印       打印文字稿

中华人民共和国驻布基纳法索大使馆 版权所有